Kader Attia

 

Né en 1970 à Dugny, France Vit et travaille à Paris

Kader Attia déploie par le biais de photographies, diaporamas, vidéos ou installations une vision subtile et souvent émouvante des questions liées au déracinement, à l'identité, à la sexualité ou aux rapports socio-économiques. Après une première oeuvre présentée dans le silo d'entrée de la Sucrière, Kader Attia propose ici une installation dont le titre est tiré de l'expression anglaise "flying rats" (rats volants), qui qualifie les pigeons : le spectateur se trouve face à une volière contenant 150 pigeons et 45 enfants constitués de mousse et d'un mélange de graine pour oiseau très compact. Dans ce qui est une cour de récréation, filles et garçons jouent aux billes ou se chamaillent tandis que les pigeons les dévorent peu à peu. Tout au long de l'exposition, ce sont les pigeons qui vont s'approprier l'espace et vont donc faire évoluer l'oeuvre. Avec toutes les précautions d'usage liées à la sécurité des volatiles et aux règles d'hygiène en vigueur, la volière va donc devenir un habitacle naturel, un microcosme dans lequel les pigeons feront progressivement leur nid et dévoreront les enfants. Au-delà de la cruauté de la scène, Kader Attia souhaite rappeler que l'enfance est probablement la période de la vie qu'on voit s'éloigner avec le plus de nostalgie. Dans un monde de plus en plus aseptisé et sécurisé, l'enfance est certainement le seul âge où l'on croit que, comme les oiseaux, il est possible de voler…

Outre Hallucinogen et Flying Rats, Kader Attia expose une troisième oeuvre, Hallal, à l'Institut d'art contemporain.

"La Biennale en Europe" : dans le cadre de la Biennale de Lyon, six institutions consacrées à l'art contemporain en Europe (le Palais de Tokyo à Paris, le PAC à Milan, le Tramway à Glasgow, le CAC à Vilnius, le Migros Museum à Zurich, le Portikus à Francfort) exposent simultanément l'oeuvre d'artistes présents à la Biennale. Kader Attia expose au Tramway à Glasgow du 21 octobre au 20 novembre 2005.

   

 

La Sucrière

"Flying Rats"

Courtesy de l'artiste et de la galerie Kamel Mennour, Paris.

Photo : Blaise Adilon


 

La Sucrière

"Flying Rats"

Courtesy de l'artiste et de la galerie Kamel Mennour, Paris.

Photo : Blaise Adilon


 

La Sucrière

"Hallucinogen"

Courtesy galerie Kamel Mennour, Paris.

Photo : Blaise Adilon