Erik Dietman

 

Né en 1955 à Elisabeth, New Jersey - Vit et travaille à New York

Proche de Fluxus et du Nouveau Réalisme tout en refusant d'adhérer à un groupe artistique, Erik Dietman oscilla toute sa vie entre les références à la tradition et le refus de cette même tradition. Son œuvre est un va-et-vient perpétuel entre le langage et la réalité des choses. Dessins, objets ou sculptures de Dietman donnent une existence matérielle à la parole, déjouent les pièges du visible et brisent les idées reçues avec un humour unique. "Je ne fais aucune différence entre un tableau, un dessin ou une sculpture", expliquait ainsi l'artiste. "Je travaille à la manière d'un poète raté, et le poème étant toujours insuffisant, je dois faire le reste dans un autre matériel, avec des lambeaux, des restes, des associations, des appendices, jusqu'à ce que d'autres appellent un tableau, un dessin, une sculpture". Découle de sa méthode de fusion entre le mot et l'objet le fameux Livre Sterling, une association de photographies, d'objets et de dessins que l'artiste qualifiait de "rébus sur les vicissitudes d'une vie" commencée en 1966 et achevée dix ans plus tard. Immense, la Pierre aux poissons prend à la fois la forme du filet de pêche et celle de la pierre qu'on attache aux corps pour les couler. Enfin, outre un ensemble rare de dessins, est également exposée Zero Food, une table dressée d'une nappe blanche et d'assiettes sur lesquelles des clous plantés dessinent le mot "food".

   

 

L'Institut d'Art Contemporain
de Villeurbanne

"Livre Sterling" (détail)

Courtesy Louisiana Museum of Modern Art; Humlebaek, Danemark

Photo : Blaise Adilon


 

L'Institut d'Art Contemporain
de Villeurbanne

"Zero Food"

Courtesy Galerie Claudine Papillon

Photo : Blaise Adilon


 

L'Institut d'Art Contemporain
de Villeurbanne

"Pierre aux poissons"

Courtesy Galerie Claudine Papillon

Photo : Blaise Adilon